CAP ANR est un réseau de professionnels réunissant les personnes en charge de l’accompagnement des scientifiques dans la soumission et la mise en œuvre administrative, financière et juridique de leurs projets de recherche auprès des organismes de financement publics nationaux ou régionaux.

Constitué en 2010 par des professionnels de l’appui à la recherche en charge de l’accompagnement aux projets financés par l’Agence Nationale de la Recherche, CAP ANR a évolué au fil des années pour devenir un réseau métier, se basant sur l’expérience et les compétences de ses membres pour élargir ses activités à d’autres financeurs nationaux de la recherche.

Après dix ans d’existence, CAP ANR, pour Conseils et APpuis aux Appels à projets Nationaux de Recherche, s’est constitué en association rassemblant les services en charge de l’ingénierie des projets scientifiques, de l’appui aux contrats de recherche, de leur gestion financière et juridique, des établissements et organismes publics français contribuant aux missions d’enseignement supérieur et de recherche.

Aujourd’hui, ce sont une centaine d’établissements (universités, écoles, organismes de recherche, centres hospitalo-universitaires…) qui ont rejoint l’association, permettant à plus de trois cent de leurs collaborateurs de bénéficier des activités du réseau.

Ingénieur.e.s ou chargé.e.s de projet ou de valorisation, juristes, gestionnaires financiers, … : ces collaborateurs aux profils variés font la richesse du réseau et permettent un échange d’expériences et de bonnes pratiques indispensables dans un contexte d’évolution constante du paysage de la recherche publique française et de ses financements.

Rejoindre CAP ANR

L’ambition de CAP ANR

Donner à chaque membre, par la veille informationnelle et des échanges de bonnes pratiques, les ressources pour accompagner au mieux tout porteur de projet de sa soumission jusqu’à la clôture administrative de son financement.

Les liens qui se sont établis avec succès depuis plus de dix ans avec l’Agence Nationale de la Recherche encouragent CAP ANR à élargir ses activités à d’autres sources nationales  et régionales de financement sur projets.

La multiplication des opérateurs nationaux du financement sur projet, tout comme les évolutions du cadre réglementaire des modalités d’accès et de gestion des ressources budgétaires attribuées, imposent aux personnels en charge de l’appui aux équipes de recherche, une adaptation permanente des connaissances nécessaires à l’exécution de leurs missions. Y répondre est l’ambition de CAP ANR.

Les membres du comité opérationnel

Le comité opérationnel rassemble les responsables de commissions thématiques, les membres du comité éditorial et les membres du bureau de l’association.

Fonctionnement de CAP ANR

Tel qu’il est envisagé, l’objectif de mutualisation des compétences et d’échange des bonnes pratiques nécessite un principe de réciprocité et de coopération entre les membres. Bénéficiant de l’expérience et des savoirs d’une communauté, chaque membre du réseau s’engage ainsi à contribuer à l’enrichissement de l’expertise commune en partageant ses connaissances et ressources via des forums dédiés.

Le Conseil d’administration est composé des représentants des 12 membres fondateurs de l’association. Il assure le pilotage et définit les orientations stratégiques de l’association.

Le comité opérationnel, constitué des membres du bureau et des responsables des commissions thématiques, est la cheville ouvrière du fonctionnement du réseau. Il met concrètement en œuvre les grandes orientations définies par le Conseil d’administration.

Les commissions thématiques sont dédiées à des travaux spécifiques. Accédant à des espaces collaboratifs et à différents outils mis à disposition par le réseau, les membres s’engagent à une utilisation loyale et à bon escient des contenus proposés.

Le comité éditorial rassemble les membres qui coordonnent les contenus du site web.

Chaque année, les membres de CAP ANR sont conviés en assemblée générale où les membres du bureau de l’association font état de la vie et des activités du réseau et proposent au débat et au vote les grandes orientations pour l’année à venir.